Comment lancer une hache à deux mains à courte distance ?

Le lancer de hache à courte distance (environ 4 mètres) peut se pratiquer selon différentes techniques, soit à deux mains ou à une main. Si les grands principes du lancer de hache sont identiques dans les deux cas, il existe tout de même quelques différences qui ne sont pas abordées dans cet article, dédié uniquement au lancer à deux mains.
Le lancer à deux mains est idéal pour débuter le lancer de hache. D’abord, parce qu’il y a moins besoin de forcer, le poids de la hache étant réparti sur les deux bras et les deux épaules. Ensuite parce que tenir la hache à deux mains permet d’adopter plus naturellement le bon mouvement (les deux bras équilibrent le mouvement et la hache est bien centrée au-dessus de la tête lors de son passage).

Le principe du lancer de hache courte distance

L’objectif est de faire accomplir à la hache une rotation complète entre le moment où elle quitte vos mains et celui où elle impacte la cible. Pour cela, on est aidé par les lois de la physique qui induisent une rotation naturelle à la hache, sans que le lanceur n’ait besoin d’effectuer de mouvement particulier. C’est l’écueil le plus fréquent auquel se heurtent les débutants dans le lancer de hache. En effet, lors des premiers essais, un geste réflexe du poignet, visant à faire tourner la hache, vient parasiter les lancers.

La tenue de la hache

tenir hache lancerIl s’agit de saisir la hache par l’extrémité du manche à deux mains. Rien de compliqué, mais c’est quand même la base du mouvement, il faut donc veiller à ce que la prise soit identique pour chaque lancer, si vous voulez pouvoir reproduire le bon geste à chaque fois !

Votre main « forte » (la droite si vous êtes droitier et vice-versa !) doit être située en bas du manche, et votre main « faible » juste au-dessus. L’extrémité du manche doit dépasser afin d’assurer une bonne prise par la main forte. Selon la taille du manche (particulièrement s’il est court), les mains peuvent également se superposer. Il ne faut pas trop serrer la hache, la prise doit être ferme, mais ne doit en aucun cas être crispée.

La position du corps

La position des pieds est importante pour assurer la stabilité du lancer. Il est conseillé d’avancer légèrement le pied opposé de la main forte et de trouver une posture confortable. Si vous laissez vos pieds sur la même ligne, vous aurez tendance à être « emporté » par votre mouvement lors du lancer de la hache.

La visée

viser lance de hacheTendez vos bras sans bloquer le coude et tenez la hache avec un angle d’environ 90-100 degrés par rapport à vos avant-bras. Là encore, il ne doit y avoir aucune crispation de l’épaule au poignet. Portez votre regard sur le point de la cible que vous visez. Alignez le bas de la lame de la hache sur la ligne virtuelle qui relie vos yeux et le point visé sur la cible. Il faut essayer de mémoriser cette position, car elle correspondra à celle du lâcher de la hache en fin de mouvement. Il n’est pas facile au début de faire des lancers très précis, car il faut penser à beaucoup de choses en même temps. Mais la pratique permet de trouver les bons automatismes assez rapidement.

Prenez le temps d’inspirer et d’expirer calmement avant d’entamer le lancer.

Le lancer de hache

lancer de hache - gesteIl s’agit maintenant de débuter le lancer. Les coudes se plient et simultanément les épaules font remonter les bras jusqu’à ce que vos coudes atteignent approximativement le niveau de vos tempes. Puis, il faut inverser le mouvement en dépliant les coudes et en faisant pivoter les épaules pour ramener les bras à leur position de visée.
Le mouvement doit être continu. Il ne faut pas marquer d’arrêt lorsque la hache est derrière votre tête et repart vers l’avant, sinon vous perdez la force élastique du mouvement et vous êtes obligés de travailler plus en force pur ramener la hache devant vous. Le mouvement doit également être « sec », comme lorsque qu’on donne un coup de marteau.

Il ne faut pas y mettre trop de force. Lancer en force ne permet pas de bien maîtriser son geste et a surtout pour conséquence d’amplifier les défauts. C’est l’élasticité des articulations mises en jeu (épaules et coudes) et la « sécheresse » du lancer qui vont permettre d’impulser l’énergie et d’assurer d’un bon impact dans la cible. Alors que l’autre articulation mise en jeu, celle du poignet, elle doit au contraire rester fixe, dans l’alignement de l’avant-bras, pour ne pas donner une rotation trop importante à la hache.

Le lâcher de la hache

lancer de hache - lacherLe lâcher est sans doute le moment le plus important de l’ensemble de la gestuelle du lancer et le plus délicat à réaliser. Il s’agit de lâcher la hache, au bon moment, lorsque vos bras ont atteint la position de visée. L’ouverture de la main doit être nette. Il ne faut surtout pas essayer de faire tourner la hache par un mouvement du poignet. C’est la principale erreur que font les débutants. Elle tournera ainsi « naturellement ».

Veillez également à ne pas vriller latéralement le poignet lors du lancer car la hache arrivera de biais sur la cible et aura du mal à se planter.

Ajuster sa distance

Selon la taille de la hache la distance dont elle a besoin pour effectuer une rotation complète peut varier. Il faut donc ajuster sa distance pour chaque hache différente. Car quelques petites dizaines de centimètres peuvent faire une grosse différence à l’arrivée.
Faites quelques essais, si la hache tape régulièrement sur le manche c’est que vous êtes trop près, reculer de 10, 20, 30 cm ou plus si nécessaire. Si la hache tape régulièrement sur le sommet de la lame, c’est que vous êtes trop loin, la hache impacte la cible alors qu’elle a commencé sa deuxième rotation.

Voilà, vous avez les bases pour commencer le lancer de haches. Et pourquoi pas chez Oh la Hache ! à Uzès ? Réservez votre cible dès maintenant !